Populations légales

La commune de Saint-Michel de Rieufret compte une population municipale de 571 habitants.

Vous pouvez consulter les résultats statistiques pour l’ensemble des communes, cantons, départements et régions sur le site de l’insee.

Voir le site de l’INSEE

Situation géographique

A 30 km de au sud de Bordeaux et à 15 minutes des grands crus de Sauternes ou de Pessac-Léognan, Saint-Michel-de-Rieufret appartient à l’arrondissement de Langon, sur le canton des Landes des Graves.

C’est l’une des 13 communes de la Communauté de communes (CDC) de Podensac.

 

Territoire

A proximité des bourgs de Podensac, Saint Selve et Portets, Saint Michel de Rieufret est de tous temps sur des chemins importants.

La commune est traversée, au nord, par le chemin Gallien,venant de la Garonne vers le bordelais par le château de Landiras (voie stratégique tracée par les romains qui, venant de La Brède et de Saint Selve se dirigeait vers Bazas). Une autre voie romaine passe à proximité, il s’agit du « chemin bordelais » de Bordeaux à Bazas.

La découverte, au siècle dernier, de monnaies des II ème et III ème siècles et, sur l’autre rive du Rieufret, face à l’église, de l’emplacement d’un camp gaulois, atteste l’ancienneté de l’occupation de son territoire.

Les routes de Saint Jacques de Compostelle suivent ses chemins communaux, et l’église fort importante accueillait bon nombre de pèlerinages, et surtout ceux dédié à Saint Michel; le 8 Mai et 29 Septembre. Aujourd’hui, l’autoroute, allant en pays basque, passe sur la commune. Ce bourg autour de son église, marque le début des landes girondines, avant d’attaquer la grande lande.

Cours d’eau

Le Rieufret ou Riu-Freyt traduit dans les Rôles Gascons par « Ripa frigida » ou  » Rivo Frigido » , à cause de la fraîcheur de ses eaux, né dans la Grande Lande il prend, au sortir de la commune, le nom de Barbouse.

Un village typique du sud-gironde

Son territoire se situe en lisière du vignoble des Graves et des Landes Girondines, paysage typique du sud-gironde.

Les « Saint-Michelois » et « Saint-Micheloises » apprécient la qualité de vie offerte par ce village et profite du dynamisme économique de la métropole bordelaise.

Le bourg du village se serre autour de son église. Quelques maisons du 17ème et du 18ème siècles, d’anciennes fermes et quelques maisons de maître du 19ème siècle, le pont et sa maison au balcon de bois, une salle communale récente construite sur le modèle d’une halle, font le charme du bourg.